vendredi 29 mars 2013

# Chocolats noirs avec intérieur praliné lacté #






Avec l'arrivée de Pâques, j'avais tenté les bonbons en chocolat maison. Le premier essai s'étant trouvé plus que satisfaisant, j'ai décidé de continuer sur ma lancée et de préparer des chocolats avec des fourrages différents.
Je vous propose donc aujourd'hui un fourrage au praliné et chocolat au lait.

Pour une trentaine de bonbons en chocolat:

Ingrédients: 

Pour l'enrobage:
- 200gr de chocolat noir de couverture à 70% de cacao

Pour le fourrage:
- 175gr de chocolat au lait de couverture à 40% de cacao
- 175gr de pâte de praliné

Préparation: 

Pour le tempérage on procédera comme je l'avais expliqué dans mon article Chocolat noir au jasmin.

Une fois le chocolat noir à température idéale, le couler dans des moules à chocolat. Retournez les moules sur une grille posée sur une plaque de pâtisserie, ceci afin de récupérer l'excédent de chocolat, et laissez les égoutter environ 1mn. A l'aide d'un pinceau procédez si nécessaire, à des retouches. Tapotez légèrement les moules sur votre plan de travail pour éviter de vous retrouvez avec des petites bulles d'air à la surface de vos chocolats. Mettez vos moules au réfrigérateur pour que le chocolat cristallise. 


Il est temps de passer à la préparation du fourrage:

Pour cela faites fondre le chocolat au lait à température de 50°C, puis incorporez à la spatule le praliné donc vous trouverez la recette ici.
Laisser refroidir un peu la préparation 5/10mn à température ambiante.
Mettre le fourrage dans une poche et garnir les chocolats à 1mm du bord. 









Faites prendre au frais 10mn. Une fois le fourrage pris en surface, remettez le chocolat d'enrobage restant à température de 32°C et couler sur le fourrage pour fermer vos chocolats. Retirez l'excédent et faites prendre vos chocolats au frais environ 1H.

Quand vos chocolats sont pris les démouler, en faisant attention de ne pas les toucher avec les doigts, pour ne pas y laisser vos empreintes.
Ces chocolats, si ils en restent, se conserveront 1 semaine au frais dans une boite hermétique. 

Dans cette recette on aurait pu tout aussi bien utiliser un chocolat d'enrobage lacté, mais je trouve que le chocolat noir équilibre le côté sucré du fourrage.





© 2013 Interludes Gourmands

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire